3 indispensables 

à avoir en hiver

  Quand certains rêvent de plage, de sable fin, de soleil, de palmiers et de la mer, nous on rêve de profiter pleinement des merveilles de l’hiver : la neige, les paysages silencieux…  

Cet article de blog s’adresse aux baroudeurs et aux téméraires qui sont prêt à braver le froid et découvrir de nouveaux décors. Pars dans ta voiture aménagée et suis nos conseils pour un voyage hivernal tout en confort !

S'habiller en conséquence : 

la technique des 3 couches

Le froid en voyage c'est le point le plus dérangeant. C’est lui qui nous invite à rester au coin du feu. Pourtant, une fois bien couvert, on peut passer des heures dehors à profiter de la nature et faire de grandes randonnées dans la neige. Mais encore faut il être bien habillé. Voici une technique qui a fait ses preuves et qui permet de rester au chaud des heures durant… c’est la technique des 3 couches.

La technique des 3 couches

Cette technique est le secret pour rester au chaud et au sec en plein air. Ce système de multicouche assure un vrai confort tout en protégeant des éléments extérieurs de votre environnement. Essayer c’est l’adopter !


Couche n°1 : respirante

Oublie ton t-shirt en coton qui est très absorbant et trop long à sécher, pense plutôt à cette première couche qui est la couche de base, respirante, évacuant la transpiration de la peau vers les autres couches pour rester au sec. Ne la néglige pas, cette couche est essentielle : le tissu doit sécher rapidement. Les tissus synthétiques, par exemple, n’absorbent pas l’eau et permettent au corps de réguler sa température sans sensation de froid.


Couche n°2 : la chaleur

La deuxième couche est la couche intermédiaire, elle apporte et conserve la chaleur du corps et l’isolation pour ne plus avoir froid. Les tissus pelucheux (et doux) comme la laine polaire constituent un bon choix, tout comme les polaires, les doudounes et les pulls qui sont légers, minces et isolants. Petit conseil : pense à bien gérer ta deuxième couche en fonction de l’intensité de l’effort (tu ne te feras avoir qu’une fois). 


Couche n°3 : celle qui protège

La troisième couche est la couche externe, celle qui protège des éléments extérieurs. Cette couche est la première ligne de défense contre les intempéries. Il est important qu’elle soit respirante et qu’elle permette à l’humidité des couches internes de s’échapper. Mais cette couche coupe-vent ou imperméable va aussi vous isoler du froid. Il faudra trouver le bon compromis entre ces deux points. Fais aussi attention à la matière et à la qualité de cette troisième couche, surtout si tu aimes sortir des sentiers battus.

Vous devez évidemment adapter ce système 3 couches aux conditions météo, aux variations de température lors d’une randonnée, au froid, au vent et à la pluie. Pensez à ajuster vos couches en fonction des situations. Il est possible de multiplier les couches, surtout s’il fait très froid.


Autre conseil : pense aux accessoires ! Un bonnet, une écharpe ou un foulard, des lunettes de soleil, de la crème solaire … sont les derniers éléments indispensables pour rester bien au chaud.

Garnissage du sac de couchage

Tu as deux types de garnissage de sacs de couchage : le duvet et le synthétique, chacun avec des avantages et des inconvénients.


Si tu vas dans un endroit froid, on te conseille le duvet qui est plus chaud. Il a une bonne respirabilité, un bon confort, mais il perd de son pouvoir isolant s’il est mouillé.


Si tu n’as pas besoin d’un sac de couchage chaud, un synthétique fera l’affaire, il est moins cher, ne craint pas l’humidité et se lave facilement. Mais il est plus lourd et plus volumineux.

Dormir au chaud

Tu as envie de partir en van aménagé en hiver mais tu as peur d’avoir froid ?

Partir et bien se couvrir la journée c’est important, mais dormir au chaud, c’est essentiel.

Le sac de couchage est ton meilleur allié ! On a de super conseils à te donner pour le choisir !

Choisir son sac de couchage

Il y a trois niveaux de température extérieurs qui sont indiqués sur le sac de couchage :

- température de confort (dormir dans une position décontractée),

- température limite de confort (dormir dans une position fœtale sans ressentir le froid)

- la température extrême (limite sous laquelle tu risques l’hypothermie).

Pour choisir ton sac de couchage, c'est la température de confort qui est ta référence. 

La forme

Le sac de couchage de type “couverture” est plus confortable mais protège moins bien du froid que le sac de couchage en “sarcophage”, qui lui est muni d’une capuche. Il existe d'autres types de sac de couchage, plus originaux mais moins courants, comme des combinaisons intégrales par exemple.

Dormir nu dans son sac de couchage ?

On entend parfois dire que pour avoir plus chaud, il faut dormir nu dans son sac de couchage. C’est uniquement vrai si vous faites de la randonnée et que vous n’avez pas d’habits de rechange. Dans d’autres cas, s’habiller d’une couche de vêtement sec permettra d’avoir plus chaud. Enfin, si vous avez froid dans votre sac, vous pouvez réchauffer vos extrémités en portant un bonnet, des gants ou des chaussettes. Enfin, si vos affaires sont sales et que vous souhaitez quand même dormir avec, vous pouvez utiliser un drap de sac qui vous permettra aussi de gagner en pouvoir thermique surtout s’il est en laine Merinos.


Le point positif d’un sac de couchage c’est qu’il peut très facilement se placer dans les rangements du kit Tchao Tchao. Tu peux aussi ajouter une petite bouillotte pour un confort et une chaleur immédiate. Pour le choix de ton sac, sa forme, son prix et sa marque dépendent évidemment de ton envie et tes besoins. Pour partager les nuits avec ton amoureux à contempler les étoiles, tu peux opter pour deux duvets qui se zippent l’un à l’autre pour n’en former plus qu’un.

Dormir au chaud

Tu as envie de partir en van aménagé en hiver mais tu as peur d’avoir froid ?

Partir et bien se couvrir la journée c’est important, mais dormir au chaud, c’est essentiel.

Le sac de couchage est ton meilleur allié ! On a de super conseils à te donner pour le choisir !

Choisir son sac de couchage

Il y a trois niveaux de température extérieurs qui sont indiqués sur le sac de couchage :

- température de confort (dormir dans une position décontractée),

- température limite de confort (dormir dans une position fœtale sans ressentir le froid)

- la température extrême (limite sous laquelle tu risques l’hypothermie).

Pour choisir ton sac de couchage, c'est la température de confort qui est ta référence. 

La forme

Le sac de couchage de type “couverture” est plus confortable mais protège moins bien du froid que le sac de couchage en “sarcophage”, qui lui est muni d’une capuche. Il existe d'autres types de sac de couchage, plus originaux mais moins courants, comme des combinaisons intégrales par exemple.

Dormir nu dans son sac de couchage ?

On entend parfois dire que pour avoir plus chaud, il faut dormir nu dans son sac de couchage. C’est uniquement vrai si vous faites de la randonnée et que vous n’avez pas d’habits de rechange. Dans d’autres cas, s’habiller d’une couche de vêtement sec permettra d’avoir plus chaud. Enfin, si vous avez froid dans votre sac, vous pouvez réchauffer vos extrémités en portant un bonnet, des gants ou des chaussettes. Enfin, si vos affaires sont sales et que vous souhaitez quand même dormir avec, vous pouvez utiliser un drap de sac qui vous permettra aussi de gagner en pouvoir thermique surtout s’il est en laine Merinos.


Le point positif d’un sac de couchage c’est qu’il peut très facilement se placer dans les rangements du kit Tchao Tchao. Tu peux aussi ajouter une petite bouillotte pour un confort et une chaleur immédiate. Pour le choix de ton sac, sa forme, son prix et sa marque dépendent évidemment de ton envie et tes besoins. Pour partager les nuits avec ton amoureux à contempler les étoiles, tu peux opter pour deux duvets qui se zippent l’un à l’autre pour n’en former plus qu’un.

Garnissage du sac de couchage

Tu as deux types de garnissage de sacs de couchage : le duvet et le synthétique, chacun avec des avantages et des inconvénients.


Si tu vas dans un endroit froid, on te conseille le duvet qui est plus chaud. Il a une bonne respirabilité, un bon confort, mais il perd de son pouvoir isolant s’il est mouillé.


Si tu n’as pas besoin d’un sac de couchage chaud, un synthétique fera l’affaire, il est moins cher, ne craint pas l’humidité et se lave facilement. Mais il est plus lourd et plus volumineux.

Manger chaud quand on voyage

Tu te demandes comment manger chaud au retour d’une bonne randonnée ? Qu’il soit à gaz ou à essence, le réchaud est le matériel de cuisson idéal pour cuisiner de vrais plats pendant ton voyage. C’est portatif, pratique, peu encombrant et facile à transporter. Avec une bouteille rechargeable, le réchaud est l’incontournable du camping zéro-déchet. Tchao Tchao t’en propose un sur son site dans la catégorie “accessoires”

Si tu es un bon cuisinier, tu peux faire plein de repas, car le réchaud est compatible avec des casseroles, des poêles et surtout des cafetières italiennes ou à pistons pour un café chaud tous les jours. On te partage quelques recettes et tips dans un prochain blog.


Dernière chose : pour une ambiance de campeur pur et dure comme dans les films, tu peux réaliser un feu de camp en extérieur pour te chauffer, cuisiner, éclairer et repousser la faune sauvage. Tu peux faire ce feu à l’ancienne avec une pierre à feu ou un firesteel, mais on te conseille de t'entraîner avant pour épater ton compagnon. Attention toutefois, tu ne peux pas faire du feu n’importe où et en toute saison ! Tu dois te renseigner sur la règlementation locale avant d’allumer un feu.

Tu l'auras compris, tu n’as pas besoin de partir à l’autre bout de la planète pour profiter d'un hiver au chaud. Adopte la technique des 3 couches, un bon sac de couchage, la bouillotte de ta grand-mère, un réchaud et le tour est joué ! Nos conseils te permettront de profiter pleinement de tes voyages. À ton tour de nous partager tes tips !


Julien avait fait une vidéo sur instagram pour montrer son chargement avant son départ.

articles de blog qui pourraient vous intéresser